La place des territoires

9éme JOUR – CATÉGORIE ENSEIGNEMENTS – LA PLACE DES TERRITOIRES

La diversification des compétences, des ressources financières et les alliances stratégiques constituent les trois leviers du modèle socio-économique des organisations. Pour développer des relations de long terme avec des partenaires, que ce soit des pairs ou des organisations d’univers différents, il est essentiel d’œuvrer en proximité de son territoire. Illustrations avec les partenariats associations-entreprises et l’engagement territorial des entreprises. 

Cette proximité avec les acteurs engagés sur son territoire a été soulignée hier, lors de l’Atelier animé par PIE, l’ADASI et Le RAMEAU, auprès d’une dizaine d’acteurs de l’ESS, dans l’exercice du pitch, pour valoriser leur modèle socio-économique auprès de partenaires publics et privés.

La co-construction entre organisations de nature complémentaire n’est plus un choix, mais une évidence. 1,2 million de partenariats ont été établis entre des associations et des entreprises en France, ils illustrent ce mouvement d’alliances entre « mondes » riches de leurs différences (cf. rapport quinquennal 2013-2018 de l’Observatoire des partenariats). 74% des partenariats sont locaux, 51% régionaux, 25% nationaux et 16% internationaux.

Cela implique une diversité de modes de partenariats pour répondre à des objectifs et des maturités différents. Plus de 675 000 partenariats concernent les entreprises de plus de 10 salariés. Leurs pratiques partenariales sont variées : 42% mènent des partenariats autour des pratiques responsables, 30% font du mécénat, 25% ont des actions de coopération économique et 16% s’impliquent sur des alliances en matière d’innovation sociétale. Les TPE – représentant les 50% restant – pratiquent principalement du mécénat de proximité. C’est donc bien sur les territoires que se joue la question des alliances innovantes.

Ces chiffres révèlent que l’entreprise joue de plus en plus un rôle de partenaire engagé au service de son territoire, pour répondre aux enjeux et aux besoins du territoire et contribuer aussi à leur propre performance.  C’est ce que confirment aussi les maires puisque 76% d’entre eux considèrent que leur territoire porte une dynamique de co-construction.

Dans la pratique, les entreprises articulent 3 volets complémentaires pour s’engager. De plus en plus stratégique, le mécénat s’articule avec la RSE et la R&D Sociétale. Cette complémentarité entre les trois leviers est particulièrement visible et lisible sur les territoires. C’est ce que souligne le guide « L’engagement territorial des entreprises », publié par le MEDEF et Le RAMEAU, en octobre 2018.

Quels facteurs suscitent l’engagement territorial des acteurs économiques ? Le guide en souligne 5 leviers : il facilite la co-construction entre acteurs différents, répond à des besoins spécifiques du territoire, permet l’expérimentation, favorise la mesure d’impact des projets, et facilite le déploiement de programmes à une échelle nationale. Les entreprises développent des relations partenariales avec une diversité d’acteurs : collectivités, écoles, associations, structures d’insertion par l’activité économique…

La contribution des entreprises à l’intérêt général est de plus en plus reconnue, comme l’atteste la loi PACTE. Les pratiques territoriales du mécénat se caractérisent par l’implication locale des entreprises de toute taille, et l’essor de structures dédiées, comme les clubs mécènes, les fondations territoriales et les pôles mécénat régional. L’enjeu de demain est bien celui d’une mobilisation plus large de l’engagement sociétal de toutes les entreprises sur les territoires. C’est ce que prône la démarche « 10% pour tout changer ».

Dans l’hybridation des modèles socio-économiques, les nouvelles alliances jouent donc un rôle structurant. C’est sur les territoires qu’elles s’incarnent et sont les plus visibles.

A demain, 10ème jour du cycle “21 jours pour convaincre” pour découvrir l’outil des études académiques.

Pour aller plus loin :

  • Pour s’informer : le référentiel “modèles socio-économiques d’intérêt général” dès le 15 septembre en kiosque et le 19 septembre en flybook sur la plateforme “l’innovation territoriale en actions !”
  • Pour se former : le MOOC “nouveaux modèles économiques associatifs”, avec une première session en accès libre sur coursera,  inscrivez-vous
  • Pour agir efficacement : l’outil d’autodiagnostic “transformer son modèle socio-économique” qui sera présenté lors du webinaire du 19 septembre: inscrivez-vous au webinaire pour en avoir la primeur.

Pour en savoir plus sur “21 jours pour convaincre”, téléchargez le programme.