Le premier Psychodon mobilise le 12 juin sur les fragilités psychiques

C’est pour lutter contre la stigmatisation de la maladie et du handicap psychique, qui affecte 12 millions de personnes en France, à des formes diverses, que se tient la 1ère édition du Psychodon, ce mardi 12 juin 2018 au Théâtre de l’Oeuvre à Paris, en présence d’Olivia Ruiz, marraine de l’événement. Sur la scène, des personnalités engagées, des associations, des fondations et des chefs d’entreprises interviendront, dans le cadre d’une soirée festive co-animée par l’imitateur Didier Gustin et le journaliste Didier Meillerand, auteur du témoignage « La poire en bois, grandir avec un frère schizophrène » et initiateur du Psychodon.

Le Psychodon ambitionne de donner de la visibilité aux enjeux sociétaux de la maladie psychique et d’éclairer les personnes en situation de handicap psychique dans leur vie quotidienne.

Les organisateurs du Psychodon aspirent à créer un événement annuel, chaque 12 juin, fédérant les acteurs situés sur les problématiques de la santé psychique : professionnels de santé, associations dans le secteur social ou du travail agissant partout en France, et de les mettre en lien avec des mécènes, des donateurs et des entreprises, des journalistes … Par cette mobilisation, Psychodon souhaite contribuer à la création ou au renforcement d’alliances pragmatiques sur le plan économique et sociétal, afin de soutenir des actions qui viennent en aide aux malades psychiques et à leurs proches sur les territoires.

L’accès à cette première édition est ouvert à tous et gratuit, libre au public de faire une promesse de don pendant la soirée …

Inscriptions pour la soirée et renseignement.

Contact : didier.meillerand@abnl.fr