Agenda 2030 : Résultats de la Revue nationale volontaire française

La France a finalisé sa Revue nationale volontaire des avancées de l’Agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable. Aux côtés des institutions, la société civile s’est très largement mobilisée. La Conférence contributive du 22 mai dernier, organisée par Open Diplomacy, a été l’occasion de croiser les regards. Le RAMEAU et la Fondation des Territoires ont été fiers d’en être des contributeurs actifs. Aujourd’hui, notre laboratoire de recherche empirique qui analyse et expérimente de nouveaux modèles d’alliances incarnant l’ODD17 en pratiques est heureux de vous présenter les résultats de ce travail de co-construction que la France présentera en juillet à l’ONU dans le cadre du Forum Politique de Haut Niveau. Bonne lecture…

« La France présentera en juillet 2023 son deuxième examen national volontaire. Cet exercice permettra de constater les progrès réalisés vers l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD), ainsi que les défis restant à relever à mi-parcours de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La France est attachée à ce que cet état des lieux soit d’une part l’exercice de bilan des politiques publiques mises en œuvre depuis la dernière RNV présentée en 2016 ainsi que la mise en exergue des réalisations de la société civile (entreprises, collectivités territoriales, ONG, associations, secteur de la recherche…) engagée en faveur de la réalisation des ODD.

La préparation de la revue s’est déroulée selon une approche partenariale. L’administration a proposé dès l’automne 2022 à l’ensemble de la communauté Agenda 2030, rassemblant les acteurs français engagés dans l’atteinte des ODD, de traduire leurs enjeux et de proposer des actions phares à faire connaitre. Une conférence contributive spécifiquement dédiée aux partages des contributions des acteurs est prévue en mai afin qu’émergent des initiatives fortes à valoriser sur les cinq ODD passés sous revue cette année lors du Forum politique de haut niveau. Les axes de travail proposés par la société civile pour poursuivre les efforts communs pourront être soulignés et intégrés dans le document de la revue nationale française. Une Commission 2030 a été constituée spécifiquement pour ce sujet : 15 experts sont rassemblés par l’Institut Open Diplomacy, association dont la mission est de sensibiliser les citoyens aux enjeux internationaux, pour animer la conférence contributive.

En 2019, la France s’est dotée d’une Feuille de route pour l’Agenda 2030 fixant le cap pour une nation entreprenante, solidaire et écologique autour des six enjeux suivants :

  • Agir pour une transition juste, en luttant contre toutes les discriminations et inégalités et en garantissant les mêmes droits, opportunités et libertés à toutes et à tous,
  • Transformer les modèles de sociétés par la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles, pour agir en faveur du climat, de la planète et de sa biodiversité,
  • S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable, o Agir pour la santé et le bien-être de toutes et tous, notamment via une alimentation et une agriculture saines et durables,
  • Rendre effective la participation citoyenne à l’atteinte des ODD et concrétiser la transformation des pratiques à travers le renforcement de l’expérimentation et de l’innovation territoriale,
  • Œuvrer au plan européen et international en faveur de la transformation durable des sociétés, de la paix et de la solidarité.

Le rapport de la France fera son bilan des progrès réalisés et des voies d’amélioration dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 au prisme de ces six axes transversaux, qui permettent d’envisager de manière globale les transformations nécessaires vers plus de durabilité, de justice et de résilience. Les résultats ODD par ODD y seront détaillés sur la base des 98 indicateurs du cadre de suivi national de l’Agenda 2030, définis de façon concertée dans le cadre du Conseil national de l’information statistique (CNIS) et suivis de manière indépendante par l’Institut national des statistiques et des études économiques (INSEE).

La France demeure pleinement engagée avec ses partenaires européens pour mettre en œuvre les transformations nécessaires à l’atteinte de nos engagements collectifs à l’horizon 2030, au plan national et international, en s’assurant que personne ne soit laissé de côté. Parce que les grands défis qui structurent notre monde ne connaissent pas de frontières, la France rappelle son attachement aux solutions multilatérales, seules à même de garantir la préservation des biens publics mondiaux. »

Pour aller plus loin :